EN BREF

Récemment Maria Savastano est Giannetta (L’Elisir d’amore) à La Monnaie de Munt Bruxelles, Serpetta (La Finta giardiniera) à l’Opéra de Rennes, enregistrement solo d’airs de Ristori avec l’Ensemble Diderot. Soprano solo dans la Messe du Couronnement de Mozart avec Insula Orchestra (dir. L. Equilbey), Elisetta (Il Matrimonio segreto) à lOpéra de Nancy. La saison dernière aussi, Despina (Cosi fan Tutte) à l’Opéra Royal de Versailles (dir. Marc Minkowski), récitals au Japon.

Maria Savastano
Maria Savastano 2
Maria Savastano 1
María1 2000X3000-1
Sesión 3 2000X3000
Maria Savastano 2
Maria Savastano 1

BIOGRAPHIE

Née à Buenos Aires, Maria Savastano a été membre de l’Institut Supérieur des Arts au Teatro Colón, et de l’Atelier Lyrique de l’Opéra National de Paris. Maria à remporté le Premier Prix du Concours International « Neue Stimmen» à Gütersloh, le premier prix du Festspiele de Mecklemburg-Vorpommern, (Allemagne), le Prix Lyrique du Cercle Carpeaux, le Prix lyrique de l’Association pour le Rayonnement de l’Opéra de Paris, et s’est vue décerner par l’Association des critiques d’Argentine, le « Stimulus Award » pour l’ensemble de ses prestations de la saison.

Elle a fait ses débuts à l’Opéra de Dijon en Adina L’Elisir d’amore,  Despina Cosi fan tutte (Cergy, France),  Barbarina Le Nozze di Figaro au Teatro Real, Madrid, et Clarice Il Mondo della luna à Buenos aires.

Elle a chanté Servilia / La Clemenza di Tito au Teatro Real de Madrid, Angelo / La Resurrezione (Haendel) à l’Opéra Bastille, Serpetta / La Finta Giardiniera à la MC 93 de Bobigny, Messe en Ut mineur de Mozart en tournée au Japon avec Marc Minkowski, le rôle de Silvia dans Zanetto à Herblay, Servilia / La Clemenza di Tito à l’Opéra National de Paris, Serpetta / La Finta Giardiniera avec Emmanuelle Haïm à l’Opéra de Lille et Opéra de Dijon, et Susanna / Le Nozze di Figaro à l‘Opéra de Dijon, Opéra de Saint-Etienne et au Bahrein, Servilia dans La Clémence de Titus à l’Opéra de Saint-Etienne, Betty dans Falstaff de Salieri a Herblay, les cantates Jauchzet Gott in allen Landen, (Bach) et il Delirio amoroso (Haendel) en Allemagne avec l’ensemble Diderot.

Tout récemment, Giannetta dans L’Elisir d’amore à La Monnaie de Munt de Bruxelles, Serpetta (La Finta giardiniera) à l’Opéra de Rennes, Athalia de Haendel à Herblay, Elisetta dans Il Matrimonio segreto à l’Opéra de Nancy, Despina à l’Opéra Royal de Versailles (dir. Marc Minkowski).

Aux festivals de Beaune et Lessay, elle interprète la partie soprano solo dan la Messe du Couronnement de Mozart avec Insula Orchestra (dir. L. Equilbey) et elle enregistre un disque solo d’airs de Ristori avec l’Ensemble Diderot (Audax Records).

Elle s’est aussi produite au Teatro Colon (Despina dans Cosi fan tutte), au Teatro Avenida de Buenos Aires (Musetta dans La Bohème), à l’Opéra de Rennes, au Palais Garnier, et a fait ses débuts à l’Opéra National de Paris Bastille en Papagena (Die Zauberflöte).

Son répertoire inclut les roles de Corilla Le Convenienze ed Inconvenienze Teatrali (Donizetti), Belinda Dido and Aeneas, Norina Don Paquale, Zerlina Don Giovanni, Monica The Medium, Musetta La Bohème, Despina Cosi fan tutte (dir. Anthony Hermus), Elisetta Il Matrimonio segreto (Cimarosa), Adina L’Elisir d’amore, Serpetta La finta giardiniera, Clarice Il Mondo della luna (Haydn).

En concert, Maria a interprété Musetta de La Bohème, à Berlin pour la AIDS fondation avec Lawrence Foster, elle a fait des concerts au Palais Garnier avec l’Orchestre de l’Opéra National de Paris, oeuvres de Mozart et Rigel à Bremen avec Jéremie Rhorer, Requiem de Brahms à Oxford, un concert Gala avec le Bochum Symphony Orchestra à Gütersloh (Allemagne), récital à Nishinomiya (Japon), Super flumina Babylonis de Fauré en concert avec L’Orchestre de Paris sous la direction de Paavo Järvi sorti en CD chez Virgin Records.

ÉCOUTER, VOIR