EN BREF

Cette saison elle est Arlette dans La Chauve Souris au Théâtre de l’Odéon de Marseille et y retournera en 2021-22 pour y interpréter Gabrielle dans La Vie Parisienne. Elle sera aussi La Reine de la Nuit (Une Flûte Enchantée) au Théâtre Royal du Parc de Bruxelles et sera soprano I / Mme Coeur pour un concert d’airs de Mozart (jeune public) avec l’Orchestre de Chambre de Paris à la Philharmonie de Paris.

Elle a écrit et mis en scène le récital « une fête chez Monsieur Offenbach? » pour les Rencontres musicales de Calenzana 2019 mais aussi le spectacle « hommage à Maria callas » pour le festival « San Ghjuvanni in cantu ».

Julia-Knecht
image6
image7
Julia KNECHT
maxresdefault
Maria Savastano 2
Maria Savastano 1

BIOGRAPHIE

Julia Knecht, diplômée du Conservatoire Supérieur de musique de Paris mention très bien, du Conservatoire Régionale de Marseille mention très bien à l’unanimité et félicitations du jury, Premier prix de la ville de Marseille en 2008, premier Prix du concours « les amis du grand théâtre » de Bordeaux en 2015, médaille de bronze de la ville de Bordeaux en 2017, et est lauréate du concours Vincenzo Bellini à l’Opera de Marseille en 2016.
Julia démarre sa carrière artistique à 19 ans par un rôle principal celui de Luisa dans « La fiancée au couvent de Prokoviev » au Stadthalle de Bayreuth en 2008, mis en scène par Philippe Arlaud. En parallèle avec ses études au CNSM elle est Fiordiligi en 2011 dans le Cosi Fan tutte de Mozart dans la mise en scène de Jonathan Miller à Royaumont puis la Princesse dans I’Enfant et les sortilèges à la Salle Pleyel avec l’Orchestre d’Ile de France dirigé par David Levi. Elle crée en 2013 une pièce de Januibe Tejera« todo mesclado » rediffusée régulièrement dans l’émission alla breve » sur Radio France. Elle est Donna Anna dans Don Giovanni au Théâtre de Bastia mis en scène par Vincent Vittoz qui la choisira pour le rôle de Mimi dans le spectacle « une bohème ou la mort de Mimi ».
En 2014, elle est Donna Anna avec les Opéra en plein air mis en scène par Patrick Poivre d’Arvor et Manon Savary. Durant ses études de DAI au CNSM elle fait une tournée en Louisiane et interprète l’air de Chimène dans le Cid de Massenet et l’air de Donna Anna avec l’Orchestre Philharmonique de la Louisiane dirigé par Nicolas Carter. La metteuse en scène Emmanuelle lui attribue le rôle de Solveig dans Peer Gynt de Grieg à l’Opéra de Dijon dirigé par Gergely Madaras. Elle sera par la suite Mathilde dans Caterina Cornaro au Festival de Radio France à Montpellier sous la direction de Paolo Carignani, Tamiri dans II Re pastore de Mozart avec l’Ensemble Matheus dirigé par Jean Christophe Spinosi et Suzanne dans les Noces de Figaro mis en scène par Jean Daniel Senesi au Théâtre de Bastia avec L’EIC.
En 2015 elle est la Reine de la nuit dans la Flûte Enchantée au Konzerthaus de Dortmund et aux nuits musicales de Bazoches avec L’orchestre du bout des doigts dirigé par Alexandra Cravero et mis en scène par Karine Laleu.
En 2016, elle est la Sculptrice dans l’opéra Amok de François Cattin à l’Opera de Reims et au Théâtre de la Chaux de Fonds en Suisse mis en scène par Orianne Moretti, elle retrouve l’Orchestre du bout des doigts et Alexandra Cravero pour le rôle de la Fée dans Cendrillon de Massenet. En 2017, elle chante en récital lors d’un midi musical à l’Opéra de Bordeaux en duo avec Jean-Marc Fontana. En 2018, après une tournée en Chine avec l’Orchestre Nouvelle Europe, elle interprète les rôles féminins principaux dans les Contes d’Hoffmann

avec l’Orchestre de Normandie sous la direction d’Alexandra Cravero puis Juliette dans Roméo et Juliette de Gounod à Florence. Elle est Cunegonde dans Candide de Bernstein pour le Festival « Fernay Voltaire » dans le spectacle en plein air mis en scène par Karine Laleu.
En 2018-19, elle interprète une pièce de Benjamin Garcia « Exostens » avec l’Orchestre Les Siècles à Soissons, elle est soliste dans de nombreux oratorios de Bach, Rossini, Pergolesi, Mozat mais aussi Mathieu Stefanelli, Alexandre Fontaines etc. Elle est Norina dans Don Pasquale au Festival de Serra di Ferro « l’aria di a sarra » mis en scène par Serge Lipsczic, elle retrouve pour le Festival d’Auvers sur Oise l’Orchestre Idomeneo dirigé par Debora Waldman pour le récital « Pur Mozart ».
Julia Knecht collabore également avec l’ensemble Magellan dirigé par le chef d’orchestre et pianiste insulaire Olivier Cangelosi avec lequel elle s’associe pour le duo Saint-Saëns (piano- voix). Très attachée à son île natale, la Corse, elle crée le trio féminin de musique de chambre « Les Nymphes » avec qui elle entame une tournée estivale en 2019.
Julia est une artiste complète qui écrit et met en scène des spectacles accessibles à tous comme « La Folie à l’opéra » qu’elle donne à plusieurs reprises en 2018 aux Rencontres musicales de Calenzana mais aussi au Théâtre « des rendez vous d’ailleurs » à Paris en mai 2019. Elle a écrit et mis en scène le récital « une fête chez Monsieur Offenbach? » pour les Rencontres musicales de Calenzana 2019 mais aussi le spectacle « hommage à Maria callas » pour le festival « San Ghjuvanni in cantu ». Elle est Arlette dans La Chauve Souris au Théâtre de l’Odéon de Marseille en 2020 y retournera pour Gabrielle dans La Vie Parisienne la saison prochaine. Elle sera aussi La Reine de la Nuit (Une Flûte Enchantée) au Théâtre Royal du Parc de Bruxelles et sera soprano I / Mme Coeur pour un concert d’airs de Mozart (jeune public) avec l’Orchestre de Chambre de Paris à la Philharmonie de Paris.

 

 

ÉCOUTER, VOIR