EN BREF

En troupe au Theater Kiel en 2017-18, Mercedes Arcuri y chante entre autres Gilda, Comtesse de Folleville, Waldvogel, Oscar, Zdenka…

Elle est aussi Marzelline (Fidelio) au Teastro de la Maestranza à Seville, la Charmeuse (Thais) au Liceu de Barcelone...

Cette saison : Concerts Messa di Gloria (Rossini) à l’Opéra de Limoges, Tisbé (Cendrillon de Isouard) à l’Opéra de Saint-Etienne.

La saison 2019-20, elle sera en troupe à l’Opéra de Hanovre où elle interprètera les roles de Eudoxie (La Juive), l’Infantin Isabella (Marchen in Grand Hotel – Paul Abraham), Morgana (Alcina), Chiang Ching (Nixon in China – John Adams)…

Portrait Mercedes Arcuri
M.Arcuri 2018.2
M.Arcuri 2018.5
Mercedes Arcuri-soprano-Gilda
Marzelline-Teatro de la maestranza-sevilla
M.Arcuri 2018.2
M.Arcuri 2018.5
Mercedes Arcuri-soprano-Gilda
Marzelline-Teatro de la maestranza-sevilla

BIOGRAPHIE

Née à Buenos Aires (Argentine), elle commence ses études de chant avec Inès Dupen et Horacio Amauri et les poursuit à l’Institut Supérieur des Arts du Théâtre Colon. Poursuivant sa formation musicale, elle étudie la direction d’orchestre à l’Université catholique.

En 2017-18, Mercedes est en contrat de troupe au Theater Kiel (Allemagne) où elle interprète entre autres les rôles de Gilda (Rigoletto), Comtesse de Folleville (Vaggio a Reims), Oscar (Ballo in maschera), Waldvogel (Siegfried), Zdenka (Arabella)… Autres projets la saison dernière,  ses débuts au Liceu de Barcelone dans le rôle de la Charmeuse (Thaïs), Marzelline (Fidelio) au Teastro de la Maestranza, Séville.

Récemment aussi, Clorinda (Cenerentola) au Gärtnerplatztheater de Munich, Il Paggio (Rigoletto) au Teatro Real de Madrid, Jupiter (La Guerra de los Gigantes – Sebastian Duron) au Teatro de la Zarzuela de Madrid, sous la direction de L Garcia Alarcon, Juliette (Romeo et Juliette) de Gounod à Tucuman (Argentine).

En 2014-2015, Zebinetta à La Corogne, Combattimento au Centre lyrique Clermont Ferrand, Gilda dans Rigoletto à Clermont Ferrand, Zerbinetta dans Ariane à Naxos au Teatro Solis de Montevideo (Uruguay), Adina (l’Elixir d’amore) au Teatro Cervantes de Malaga (Espagne), Norina à l’Opéra de Las Palmas (Espagne), Marie (La Fille du régiment) au Teatro San Martin Tucuman (Argentine).

En 2013-2014, Combattimento (Monteverdi et autres), création de Florent Siaud à  Herblay avec l’ensemble Diderot,  Clorinda (La Cenerentola) à Séville, Le Feu (l’Enfant et les sortilèges) au Festival d’Aix en Provence, Woglinde (Götterdämmmerung) à Seville.

Les saison précédentes, Minka dans Le Roi malgré lui ( E. Chabrier ) au Wexford Opera Festival, Viento es la dicha de amor de José de Nebra  au Théâtre de la Zarzuela (Madrid), L’Enfant & les Sortilèges( Le Feu, Le Rossignol ) au Théâtre du Canal de Madrid et au Théâtre Arriaga à Bilbao, une co-production avec l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris. Gilda (Rigoletto) au Théâtre Roger Barat d’Herblay à Paris sous la direction de  Iñaki Encina, Gerhilde (Die Walküre) au Théâtre de la Maestranza de Séville avec La Fura dels Baus, dirigé par Pedro Halffter. Elle fait aussi ses débuts au London Händel Festival avec les “Musiciens Baroques Internationaux” dirigé par Johannes Pramsholer, avec la cantante Delirio Amoroso de Händel. Elle chante de nouveau Le Feu et le Rossignol (L’Enfant et les Sortilèges) et Erste Zofe dans Der Zwerg de Zemlinsky à l’Opéra de Lyon, et participe au Festival d’Aix en Provence avec une nouvelle production de  L’Enfant & les Sortilèges.

De plus, sa passion pour la musique baroque l’amène auprès d’ensembles comme La Capilla Real de Madrid, avec qui elle interprète The Fairy Queen de Purcell, La Messe de Minuit de Charpentier, et avec qui elle participe au South American Tour en 2007 organisé par la fondation Mozarteum (Brésil, Argentine, Chili, et Uruguay). Elle travaille également avec l’ensemble Sphera AntiQva dirigé par Javier Illán et Pablo Gutierrez, orchestre principalement dédié à la musique baroque Sud Américaine, avec qui elle a participé à une tournée en Bolivie (Festival de Chiquitos).

ÉCOUTER, VOIR