EN BREF

Cette saison et les saisons prochaines : Erster Priester / Zweiter Geharnischter (Die Zauberflote) au Festval d’Aix-en-Provence et au De Nederlandse Opera d’Amsterdam, reprise des Amants Magnifiques à l’Opéra de Limoges avec le Concert Spirituel, Sir Williams (Richard Coeur de Lion – Gretry) à l’Opéra Royal de Versailles (dir. H. Niquet), Duc de Vérone (Romeo et Juliette) à l’Opéra de Bordeaux, 3e Parque (Hippolyte et Aricie) à l’Opéra Comique (dir R. Pichon), Marquis d’Obigny (La Traviata) à l’Opéra de Saint-Etienne.

Geoffroy Buffière
Photo scène Buffière
Geoffroy Buffière photo

BIOGRAPHIE

Après des études musicales à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, puis au CRR de Paris dans la classe de musique ancienne de Howard Crook et Kenneth Weiss, Geoffroy Buffière intègre le CNIPAL de Marseille.

On peut l’entendre en concert et au disque dans des répertoires allant des polyphonies du Moyen-Age et de la Renaissance (avec les ensembles Clément Janequin -D.Visse- ou Huelgas –P.van Nevel) jusqu’aux créations contemporaines (avec l’Ensemble Intercontemporain -Susanna Mälkki…). Il est particulièrement sollicité par les spécialistes du répertoire baroque : Hervé Niquet, William Christie, Emmanuelle Haïm, Rinaldo Alessandrini, Masaaki Suzuki, Vincent Dumestre… Il se produit aussi en récital, notamment avec Jeff Cohen.

Il chante régulièrement sur les scènes françaises (Rouen, Caen, Avignon, Opéra royal de Versailles, festival d’Aix-en-Provence) et internationales (Brooklyn Academy of Music, festival Britten d’Aldeburgh, festivals d’Edinburgh ou Utrecht). En tant que membre de la première Académie de l’Opéra Comique, il y a chanté entre autres David et Jonathas de Charpentier (dir. William Christie), Mârouf, savetier du Caire de Rabaud (dir. Alain Altinoglu).

En 2014, il chante aux côtés d’Anne-Sofie von Otter dans Die Sieben Todsünden de Kurt Weill à la Salle Pleyel, un Esprit dans Manfred de Schumann, dirigé par Emmanuel Krivine et mis en scène par Georges Lavaudant à l’Opéra Comique. Puis, un Soldat dans La Grande Duchesse de Gerolstein au Théâtre de l’Athénée (direction Christophe Grapperon, mise en scène Philippe Béziat), le Grand Mufti et la partie de basse solo dans Le Bourgeois gentilhomme de Lully (direction Christophe Coin, mise en scène Denis Podalydès), Caronte dans l’Orfeo de Monteverdi (dir. Sebastien d’Hérin) à l’Opéra de Massy et le rôle de Pluton dans un spectacle autour de Charpentier, La Troupe d’Orphée à la Haye (Van Veggel, Schvartzman).

Il a donné par ailleurs des concerts avec l’Ensemble Correspondances, Le Concert spirituel, la Rêveuse, le Poème harmonique, Pygmalion, Diabolus in musica et Accentus. Egalement la partie de basse dans le Berliner Requiem de Kurt Weil au Festival Présences de Radio France.

En 2014-2015, le Grand Prêtre de Jupiter dans Castor et Pollux, sous la direction d’Emmanuelle Haïm à l’Opéra de Dijon et Opéra de Lille, Achis et l’Ombre de Samuel (David et Jonathas) de Charpentier sous la direction de D.Visse à Tourcoing, le Médecin (Pelléas et Mélisande) sous la direction de Jean-Claude Malgoire, Polydorus et le Père de famille  (l’Enfance du Christ) à Opéra Grand Avignon, Héroclite (Les Fêtes vénitiennes – Campra) à l’Opéra Comique (dir. William Christie).

Récemment, on a pu l’entendre dans le rôle de Héroclite dans les Fêtes vénitiennes au Théatre du Capitole de Toulouse et à New York (BAM),  Landgrave dans Tannhaüser sous la direction de J.C. Malgoire, la basse solo dans la Messe en la b Majeur de Schubert avec l’Orchestre d’Avignon. le Magicien dans Aladin ou la lampe merveilleuse de Nino Rota à l’Opéra de Saint-Etienne, Colline dans La Bohème au Théâtre du Luxembourg, Eole (Les Amants magnifiques – Lully) sous la direction d’Hervé Niquet,  Betto (Gianni Schicchi )en  tournée avec la Coopérative (Opéra de Dijon, Compiègne..), la partie de basse dans Vespro della Beate Vergine de Monteverdi aux BBC Proms sous la direction de R. Pichon.

La saison dernière, Pharisée dans le Tremblement de terre (A. Draghi) à Ambronay avec le Poème Harmonique sous la direction de V. Dumestre, Bajo dans Israel in Egypt (Haendel) avec Les Siècles sous la direction de J. Jourdain, Pluton et Tancrède (Le Combat de Tancrède et de Clorinde – Monteverdi) avec Les Paladins (dir. J. Correas), Monsieur de Pourceaugnac avec les Arts Florissants (mise en scène Clément Hervieu Léger) en tournée (Reims. Le Havre…), le médecin dans Pelléas et Mélisande à Tourcoing.

Cette saison et la saison prochaine, Erster Priester et Zweiter Geharnischter (Die Zauberflote) au Festival d’Aix-en-Provence et à l’Opéra d’Amsterdam, reprise des Amants Magnifiques à l’Opéra de Limoges avec le Concert Spirituel, , 3e Parque (Hippolyte et Aricie) à l’Opéra Comique et la partie de basse dans Vespro della Beate Vergine (Monteverdi) à l’Armory Park Avenue de New-York sous la direction de R. Pichon, Duc de Vérone (Romeo et Juliette) à l’Opéra National de Bordeaux, Marquis d’Obigny (La Traviata) à l’Opéra de Saint-Etienne.

ÉCOUTER, VOIR