EN BREF

La saison dernière Michael Smallwood interprète Monostatos (Zauberflote) au Theater an der Wien (dir. René Jacobs), 2ème Juif (Salomé), un Chevalier du Graal (Parsifal) et Monostatos au Staatsoper de Berlin, un Knappe (Parsifal) à l’Opéra de Paris Bastille.

A venir : Mercure (Hippolyte et Aricie – Rameau) sous la direction de S. Rattle au Staatsoper de Berlin, Spoletta (Tosca) au Festival d’Aix-en-Provence et à l’Opéra de Lyon.

Site de l’artiste

Michael Smallwood
Michael Smallwood 4
Michael Smallwood 3
Michael Smallwood 2
Michael Smallwood 1
Michael Smallwood 4
Michael Smallwood 3
Michael Smallwood 2
Michael Smallwood 1

BIOGRAPHIE

Le ténor australien Michael Smallwood a commencé sa formation vocale tout en obtenant un diplôme de droit à l’Université de Melbourne. Après des études au Victorian College of the Arts, à l’Australian National Academy of Music et à la Juilliard School de New York, il intègre le prestigieux Opera Studio de l’Hamburg State Opera, en 2001.

De 2010 à 2017, il a été chanteur en résidence à l’Opéra de Halle, puis à l’Opéra d’Essen.

Cette saison et la saison prochaine : Mercure (Hippolyte et Aricie – Rameau) sous la direction de S. Rattle (mes Aletta Collins) au Staatsoper de Berlin, Spoletta (Tosca) au Festival d’Aix-en-Provence et à l’Opéra de Lyon.

La saison dernière, Monostatos (Zauberflote) au Theater an der Wien sous la direction de René Jacobs, 2ème Juif (Salomé), un Chevalier du Graal (Parsifal) et Monostatos au Staatsoper de Berlin, un Knappe (Parsifal) à l’Opéra de Paris Bastille.

Récemment aussi, La Création de Haydn à l’Opéra de Dijon, Scaramuccio (Ariadne auf Naxos) au Nederlansde Reisopera, Spoletta (Tosca), Goro (Madame Butterfly), Monostatos et Gralsritter (Parsifal) au Staatsoper de Berlin, Ferrando (Cosi fan Tutte) à Halle et des concerts à Berlin, Melbourne, Sydney, Dresde.

En 2015-16, Ottavio (Don Giovanni), Tamino (La Flûte enchantée) à Essen, Ferrando (Cosi fan tutte) à Halle, Yannakos (The greek Passion) à Essen, Monostatos et Kaherdin (Le Vin herbé) au Staatsoper de Berlin.

Il a travaillé dans de nombreuses grandes maisons d’opéra en Europe et aux États-Unis, telles que Santa Fe Opera, Opéra National de Paris, Glyndebourne, De Vlaamse Opera, Opéra de Lyon, Opéra National de Bordeaux, Chicago Opera Theater, Badisches Staatstheater, Deutsche Staatsoper Berlin, Komische Oper Berlin, Liceu de Barcelone, Nederlandse Opera Amsterdam, Staatsoper Kassel, Opera Australia, tout en collaborant régulièrement avec le Hamburg State Opera.

Il a collaboré avec de nombreux chefs, tant pour des concerts que pour des opéras, tels qu’Yves Abel, Richard Farnes, Vladimir Jurowski, Friedemann Layer, Ingo Metzmacher, Julius Rudel, Ulf Schirmer, Steven Sloane, Stefan Soltesz, Constantinos Carydis, Ilan Volkov, Alfred Eschwe, Josep Pons, Karl-Heinz Steffens, Marek Janowski, Michael Boder et Simone Young. Artiste convoité pour la musique baroque, il a travaillé avec William Christie, Alessandro de Marchi, Hermann Max, Michael Hofstetter, Jane Glover, Thomas Hengelbrock, et Konrad Junghänel.

Ses rôles à l’opéra s’étendent sur un large du répertoire : Orfeo (Monteverdi), Acis, Grimoaldo (Rodelinda)  et Oronte (Alcina) de Haendel, Tamino, Belmonte, Ferrando et Don Ottavio de Mozart, Renaud (Armide) de Gluck, Lyonel von Flotow (Martha), David de Wagner; Fenton (Falstaff), Kudrjas (Katya Kabanova), Lysandre et Flute (A Midsummer Night’s Dream ) et Albert Herring de Britten, Andres (Wozzeck) et Maler (Lulu) de Berg. En opérette, il a été entendu dans le rôle d’Alfred (Die Fledermaus ) et de Camille (La Veuve Joyeuse).

Aucunement étranger à la musique moderne, il a interprété des œuvres de Luigi Nono, Hans Werner Henze, Bernd Alois Zimmermann, Peter Eötvös, Jonathan Dove, Olga Neuwirth et Ned Rorem. Il apparaît également dans des festivals, tels que Ravinia, Aspen, le Melbourne International Festival of the Arts, le RuhrTriennale, Lincoln Center Festival and le Händel Festspiele (Halle & Karlsruhe).

Ses DVDs comprennent Capriccio de Robert Carsen avec Renée Fleming à  l’Opéra National de Paris, Die Entführung aus dem Serail au Netherlands Opera, Moses und Aron de Willy Decker à la Ruhr- Triennale, et le DVD primé de la production de David Poutney de Die Soldaten de Zimmerman également enregistré à la RuhrTriennale. En Juillet 2009, l’enregistrement en première mondiale d’Arminius de Bruch, dirigé par Hermann Max avec le Göttingen Symphony, a été publié par le label CPO. En 2011, s’ensuit un enregistrement live de A Midsummer Night’s Dream de Britten , lors de l’édition 2006 du Glyndebourne Festival, et Parsifal et Die Meistersinger par le Runfunk-Sinfonie Orchester Berlin sous la direction de Marek Janowski.

ÉCOUTER, VOIR